Accompagnement du cabinet dans vos démarches en préjudice corporel à Annemasse

Implanté à Annemasse, le cabinet Nadine MOINE-PICARD intervient dans l’indemnisation du préjudice corporel pour les victimes d’accidents de toutes sortes. Nous faisons le nécessaire pour que les victimes ne subissent pas l’interprétation des assureurs qui adoptent souvent une conception extensive de la faute.

Un régime d’indemnisation favorable aux victimes a été institué par la loi du 5 juillet 1985 ou « Loi Badinter » qui régit les accidents de la route. Pour toute demande, vous pouvez, dès à présent, contacter le cabinet. Nous serons ravis de répondre à toutes vos demandes et sollicitations.

avocates

Vos démarches pour une meilleure indemnisation

Vous avez été victime d’un accident ? Sachez qu’il est important de faire appel à un avocat spécialiste du droit des victimes d’accident le plus rapidement possible, ce qui lui permettra de bien orienter le processus d’indemnisation des victimes du préjudice corporel.

Le cabinet pourra ainsi rapidement analyser vos droits ainsi que ceux de vos proches avec :

  • l’obtention et l’analyse du procès-verbal de police ou de gendarmerie relatant les circonstances de l’accident conditionnant le droit à l’indemnisation,
  • l’identification de l’assureur ou du régleur débiteur de l’indemnisation,
  • l’examen des différents contrats d’assurance éventuellement souscrits par la victime (garanties contractuelles).

Un cabinet compétent pour le préjudice corporel

En intervenant très tôt, le cabinet ne suit pas l’expertise mais, au contraire, parvient à l’encadrer efficacement en s’assurant de l’indépendance de l’expert et de sa compétence spécifique pour la blessure ou le handicap concerné.

De même, une mission sera bâtie par votre avocat, à laquelle l’expert aura à répondre, en assurant la reconnaissance de tous les postes de préjudice et en adoptant les questions posées au rythme de l’évolution des blessures de la victime.

Ainsi, vous, victime, pourrez obtenir :

  • dans la phase évolutive, des provisions à chaque étape importante du parcours du blessé, en particulier lors du retour à domicile,
  • à la consolidation, une réparation intégrale de tous les préjudices subis et de tous les besoins provoqués par la situation de handicap.